Le développement de la Station Marine


Le Laboratoire d'Océanographie Physique devenu ensuite le Laboratoire de Physique et Chimie Marines.

Le laboratoire d’Océanographie Physique de la Faculté des Sciences de Paris a été créé au début des années 1960. Alexandre Ivanoff (1917 - 2003), professeur d’optique à l’Ecole Supérieure de Physique et Chimie Industrielles de la Ville de Paris en est nommé directeur. Presque simultanément trois postes d’assistants sont créés pour assurer l’encadrement du nouveau DEA d’Océanographie Physique.

Lire la suite...
 

L'OEUVRE DE VOGT


Carl Vogt (1817-1895) est l'un des savants les plus influents de son époque. Il est chassé de Prusse pour ses opinions politiques révolutionnaires et fonde la chaire de Géologie et Zoologie puis devient le premier recteur de l'Université de Genève. Passionné par la diversité des espèces, Vogt diffuse les idées de Darwin sur l'évolution et décrit la faune marine au cours de ses voyages d'étude sur les côtes européennes. Il séjourne à Nice en 1852 et 53 et décrit "Les Siphonophores de la mer de Nice" dans un ouvrage richement illustré. Nous présentons les dessins de Vogt sur quelques uns de ces hydraires marins.

Recherches sur quelques animaux inférieurs de la Méditerranée.

 

La vie et l’œuvre de Hermann Fol

Hermann Fol est né à Saint Mandé près de Paris le 23 juillet 1845 de parents Genevois. Marianne, sa mère (née Straub ) décède 6 mois après sa naissance. Son père Etienne Joseph Fol, banquier à Paris meurt lorsque Fol a 18 ans. Fol connaît une enfance maladive. Il suit des études à Paris et à Genève où il a pour enseignants Pictet de la Rive et Edouard Claparède qui l’intéressent à la Science et lui conseillent d’étudier la zoologie avec Gegenbauer et Haeckel à Iéna dès 1864. Pendant l’hiver 1866-67, Fol accompagne Haeckel en voyage d’exploration scientifique aux Iles Canaries. Ils explorent la zoologie de l'île Lanzarote. Fol développe son goût pour la faune marine et pour la navigation. Au retour du voyage grâce au consul Russe de Mogador, Fol et Miclucho-Maclay, un jeune naturaliste russe, accompagnés par une petite troupe de marocains, parcourent le désert du Sahara et l’Atlas puis rejoignent Marrakech et Casablanca.

Lire la suite...
 

Naissance d'un observatoire

L'histoire des premiers zoologistes et laboratoires à Villefranche-sur-Mer

Dès 1809, méduses, mollusques, tuniciers, siphonophores de la faune pélagique sont décrits par deux havrais : le zoologiste F. Péron et le dessinateur C.A Lesueur, puis par Verany. Carl Vogt, le «savant prolétaire», professeur à Genève, séjourne à Nice en 1851-52, il publie ses «Recherches sur les animaux inférieurs de la Méditerranée», vantant les mérites du plancton dans la baie de Villefranche-sur-Mer et envisage la création d'un laboratoire.

Lire la suite...